Le start.gcode

Définition

Le start.gcode désigne le premier paragraphe d'un fichier Gcode pour l'impression 3D. Il sert facultativement à renseigner sur les détails de l'impression mais surtout à son initialisation. Le start.gcode demande à l'imprimante d’exécuter un panel de commandes. Ainsi, dans un temps restreint, l'utilisateur pourra s'assurer du bon fonctionnement général de sa machine et aura l'esprit tranquille pour le reste de l'impression.

Le start.gcode est directement accessible et modifiable dans le slicer (ici Cura 15.04.6).

Le slicer est le logiciel utilisé pour transformer (trancher) l'objet modélisé en Gcode.

Les différentes variables dans le slicer et dans le start.gcode

Remarque

Dans le slicer la vitesse est demandée en mm/s alors que dans le fichier Gcode elle est exprimée en mm/min.

130*60 = 7800

DéfinitionTypes de lignes

Les lignes commençant par un ; sont des commentaires et sont donc inutiles pour l'impression mais servent grandement pour la documentation. Elles ne seront pas prises en compte par l'imprimante.

Les autres lignes sont ainsi des lignes de commande. Selon leurs syntaxes elles vont demander à l'imprimante d'exécuter des mouvements ou des actions précises.

Start.gcode Witbox

Dans le slicer

Dans le fichier Gcode

1

; -- START GCODE --

; -- START GCODE --

2

;Sliced at: {day} {date} {time}

;Sliced at: Mon 05-06-2017 18:06:46

3

;Basic settings: Layer height: {layer_height} Walls: {wall_thickness} Fill: {fill_density}

;Basic settings: Layer height: 0.2 Walls: 1.2 Fill: 20

4

;Print time: {print_time}

;Print time: 4 heures 33 minutes

5

;Filament used: {filament_amount}m {filament_weight}g

;Filament used: 20.965m 64.0g

6

;Filament cost: {filament_cost}

;Filament cost: 2.95 / 3.67

7

;Uncomment to add your own temperature line

;Uncomment to add your own temperature line

8

;M109 S{print_temperature}

;M109 S220

9

;Uncomment to add your own bed temperature line

;Uncomment to add your own bed temperature line

10

;M190 S{print_bed_temperature}

;M190 S70

11

G21 ;metric values

G21 ;metric values

12

G90 ;absolute positioning

G90 ;absolute positioning

13

M107 ;start with the fan off

M107 ;start with the fan off

14

G28 X0 Y0 ;move X/Y to min endstops

G28 X0 Y0 ;move X/Y to min endstops

15

G28 Z0 ;move Z to min endstops

G28 Z0 ;move Z to min endstops

16

G1 Z15.0 F1200 ;move the platform down 15mm

G1 Z15.0 F1200 ;move the platform down 15mm

17

G92 E0 ;zero the extruded length

G92 E0 ;zero the extruded length

18

G1 F200 E20 ;extrude 20mm of feed stock

G1 F200 E20 ;extrude 20mm of feed stock

19

G92 E0 ;zero the extruded length again

G92 E0 ;zero the extruded length again

20

G1 F{travel_speed}

G1 F7800

21

;Uncomment to put a printing message on LCD screen

;Uncomment to put a printing message on LCD screen

22

;M117 Printing...

;M117 Printing...

23

; -- end of START GCODE --

; -- end of START GCODE --

"Traduction" des lignes de commande du start.gcode de la Witbox

Dans le fichier Gcode

"Traduction"

1

M109 S220

Chauffer la buse à la température de 220°C

2

M190 S70

Chauffer le plateau chauffant à la température de 70°C

3

G21

Définir le système métrique comme référence du document. (Les longueurs sont considérées en mm)

4

G90

Utiliser les coordonnées absolues

5

M107

Éteindre les ventilateurs

6

G28 X0 Y0

Retourner à la position d'origine du plan X = 0 et Y = 0

7

G28 Z0

Retourner à la position d'origine en hauteur Z = 0

8

G1 X10 Y20 Z30 F1200

Se déplacer en vitesse 1200 mm/min jusque au point de coordonnées (x = 10, y = 20, z = 30) (en mm)

9

G92 E0

Définir la position de l'extrudeur comme à 0.

10

G1 F200 E20

Extruder 20mm de filament (Définir la position de l'extrudeur à 20mm)

11

G92 E0

Redéfinir la position de l'extrudeur comme à 0.

12

G1 F7800

Se déplacer en vitesse_de_positionnement (7800 mm/min)

RemarqueLes différentes vitesses

A la ligne 8, la vitesse de 1200 mm/min est arbitraire et directement définie dans le start.gcode de la Witbox alors que la vitesse de 7800 mm/min de la ligne 12 est définie par l'utilisateur à travers le slicer, c'est la valeur de la variable {travel_speed}.

"Traduction" des lignes de commande du start.gcode de la DiscoEasy200

Dans le fichier Gcode

"Traduction

1

G90

Utiliser les coordonnées absolues

2

G28 X Y

Retourner à la position d'origine X = 0, Y = 0 (équivalent à G28 X0 Y0)

3

G1 X50

Se déplacer jusqu'au point d'abscisse 50mm

4

M106 S130

Allumer les ventilateurs

5

M109 S180

Chauffer la buse à 180°C

6

G28

Retourner à la position d'origine

7

M104 S210

Chauffer la buse à 210°C

8

G29

Auto-nivellement

9

G1 Z0.5

Se déplacer jusqu'au point de hauteur 0.5mm

10

G1 X100 Y0 F3000

Se déplacer jusqu'au point d'abscisse 100mm à la vitesse 3000 mm/min

11

M107

Eteindre les ventilateurs

12

M109 S210

Chauffer la buse à 210°C et attendre qu'elle soit atteinte

13

M82

Définir l'extrudeur en mode absolu

14

G92 E0

Redéfinir la position de l'extrudeur comme à 0.

15

G1 F200 E10

Extruder 10mm de fil

16

G92 E0

Redéfinir la position de l'extrudeur comme à 0

17

G1 Z3

Se déplacer jusqu'au point de hauteur 3mm

18

G1 F6000

Se déplacer avec une vitesse de 6000 mm/min

Que tirer de tous ces exemples ?

On voit bien que les start.gcode ont un même objectif :

  • Bouger ;

  • Initialiser les modes de positionnement et d'extrusion (absolu ou relatif) ;

  • Extruder un peu de filament.

Tout cela pour montrer à l'utilisateur qu'il n'y a au départ aucun dysfonctionnement et que l'impression a donc toute ses chances de réussir !