Le développement

Le développement est la partie la plus longue du Gcode mais elle n'est sûrement pas la plus compliquée ! Le développement correspond à l'impression de la pièce modélisée.

ExemplePartie du développement d'un Gcode

« G1 X97.705 Y105.751 E116.95626 »

« G1 X97.700 Y105.510 E116.96428 »

« G1 X97.740 Y104.718 E116.99065 »

« G0 F6000 X98.239 Y104.745 »

« ;TYPE:FILL » Commentaire qui nous informe de la nature de l'impression. Ici c'est du remplissage

« G1 F2040 X106.251 Y112.756 E117.36749 »

« G0 F6000 X106.749 Y112.688 »

« G1 F2040 X98.309 Y104.248 E117.76448 » On reconnaît ici un déplacement lent (G1 F2040). C'est un dépôt de matière.

« G0 F6000 X98.406 Y103.780 » Ici c'est un déplacement rapide (G0 F6000). Il n'y a de plus pas d'extrusion.

« G1 F2040 X107.217 Y112.591 E118.17892 »

« G0 F6000 X107.650 Y112.458 »

« G1 F2040 X98.529 Y103.337 E118.60795 »

« G0 F6000 X98.685 Y102.928 »

« G1 F2040 X108.077 Y112.320 E119.04972 »

« G0 F6000 X108.480 Y112.157 »

« G1 F2040 X98.841 Y102.518 E119.50311 »

« G0 F6000 X99.024 Y102.135 »

« G1 F2040 X103.267 Y106.379 E119.70271 »

« G0 F6000 X103.108 Y105.653 »

RemarqueAbsolu ou relatif ?

On observe que les coordonnées sont grandes (environ 10cm) il serait donc impossible d'être en coordonnées relatives. On est aussi en extrusion absolue car la valeur succédant le E ne fait qu'augmenter. On est déjà dans cette partie à près de 12cm de filament extrudé.

Syntaxe

Il n'y a pas de syntaxe particulière pour le développement. Comme le start.gcode, il est constitué de d'enchaînements de lignes de commande entrecoupés par quelques commentaires qui renseignent sur la nature de la partie qui est imprimée.